SymfonyLive Paris 2020 : « Le cache, ça paie! » par Hubert Lenoir

“Interview avec Hubert Lenoir”. Dans cette interview, Hubert Lenoir, développeur chez SensioLabs nous parle de sa présentation lors du SymfonyLive Paris 2020 : “ Le cache, ça paie ! ”. Vous n’avez pu assister à sa présentation ? Hubert vous présente les raisons du choix de son sujet et son contenu, mais aussi son ressenti lors de sa prise de parole devant le public. 

Interview-Hubert-Lenoir

Jules : Bonjour Hubert, on vient de t’entendre parler sur la scène du SymfonyLive Paris, comment s’est passé ton talk ?  

Hubert : Bonjour Jules, tout s’est très bien passé ! J’avais un peu d’appréhension au départ car j’avais déjà présenté un talk au SymfonyLive de Lille [NDLR : au SymfonyLive Lille 2019] devant un comité plus restreint et des personnes plus familières. Finalement, à part quelques imprévus sur scène, quand mes notes et mon chrono se sont coupés, mon talk s’est bien déroulé. Car, j’avais moi-même préparé ma présentation et choisis un sujet sur lequel j’étais à l’aise.

Jules : Justement, peux-tu nous dire comment t’es venu le sujet du cache ?  

Hubert : Le choix du sujet m’est venu d’une frustration, de grandes contraintes. En effet, j’ai dû chercher une solution par moi-même. Quand cette solution a fonctionné, j’étais très enthousiaste et j’avais envie d’en parler à tous les gens autour de moi afin qu’ils puissent l’utiliser à leur tour, et pourquoi pas les aider à trouver des axes d’amélioration dans leurs propres projets de développement.   

Jules : Ce que tu avais présenté au SymfonyLive de Lille traitait-il du même sujet ?  

Hubert : Non, ma présentation était sur le même client mais pas le même sujet, j’avais choisi de parler de “Organiser et optimiser une CI complète” avec beaucoup de contraintes comme le fait de gagner du temps. On avait trouvé un système qui fonctionnait très bien, je me suis donc dit qu’il pouvait intéresser d’autres personnes qui étaient dans le même cas que nous et leur apporter des solutions concrètes.

Jules : Peux-tu nous parler de ton sujet “ Le cache, ça paie ! ” du SymfonyLive Paris en quelques mots ?  

Hubert : Je dirais que le cache, ça paie comme jamais ! Quand on a de grandes attentes et contraintes sur un projet avec beaucoup d’utilisateurs, il faut que l’application puisse fonctionner rapidement, sans délais de chargement. Il est donc impératif de travailler sur le cache, car c’est le meilleur moyen pour gagner en performance de manière efficace.  

Il y a beaucoup de types de caches comme le cache applicatif ou encore le cache pour Symfony : c’est tout une multitude de caches. J’ai donc présenté un récapitulatif de tout ce qui peut se faire assez rapidement : Pourquoi ? À quel moment ? Quels sont les avantages et inconvénients ? La présentation allait assez vite, car au final, 40 minutes, c’est très court pour aborder le sujet du cache.  

Jules : Est-tu prêt à parler d’un autre sujet à une conférence Symfony ou autre ?  

Hubert : Pourquoi pas, sur un autre sujet. C’est intéressant de trouver un thème qui intéressera la communauté, il faut essayer de trouver le sujet qui intéressera tout le monde. J’avais un peu d’appréhension par rapport à ça avant le SymfonyLive. Finalement, il y aura forcément des personnes qui connaîtront déjà le sujet, d’autres qui en apprendront un peu, voir certains qui découvriront complètement.

Ce qui est génial, c’est que la communauté est bienveillante, même s’il peut m’arriver de faire une erreur pendant ma présentation, le public réagit et me donne des suggestions, comme par exemple utiliser un autre système de cache. C’est quelque chose qui diminue l’appréhension de présenter et permet d’apprendre de nouvelles choses.  

Jules : Un conseil pour quelqu’un qui voudrait présenter un sujet au SymfonyLive? 

Hubert : Il ne faut surtout pas hésiter si vous avez une idée. Chez SensioLabs, nous avons la chance d’avoir ce qu’on appelle des “midis-formations”. En effet, ce sont d’excellentes formations courtes par et pour l’équipe de SensioLabs autour de sujets techniques ou non. Toute l’équipe se rassemble un midi de la semaine pour écouter l’un d’entre nous présenter. J’ai pu parler de mon sujet du SymfonyLive Paris 2020 au cours d’un midi-formation, ce qui m’a aidé à affiner mes idées et à les tester devant une audience.  

C’est quelque chose qui m’a bien aidé pour présenter mon sujet. Donc n’ayez pas peur d’en parler autour de vous, de demander l’avis d’autres développeurs, de saisir toutes les opportunités que vous pouvez avoir de s’entraîner à parler en public et pourquoi pas, rejoignez SensioLabs 😉 !